Nos communiqués

28
oct.

Destruction des organismes des régions par le gouvernement Couillard : ras-le-bol de cette centralisation!

Rouyn-Noranda, le 28 oct. 2014 - La Chambre de commerce et d’industrie de Rouyn-Noranda en a assez d’assister, par bribes, à la destruction des organismes régionaux par le gouvernement Couillard, sans qu’aucune consultation valable ne soit menée auprès des régions touchées.

« On dirait que le premier ministre Philippe Couillard a décidé d’appliquer le programme électoral de la Coalition avenir Québec en utilisant les méthodes des conservateurs de Stephen Harper, soit le travail en vase clos et la centralisation des pouvoirs. C’est assez, on parle de développement économique des régions, on ne doit pas prendre ça à la légère! Toutes ces manœuvres unilatérales vont mener, petit à petit, à une centralisation des pouvoirs et feront de nous, au nom de l’atteinte de l’équilibre budgétaire, des laissés pour compte », craint le président de la Chambre, Jean-Claude Loranger.

La Chambre de commerce dénonce le manque de transparence du gouvernement libéral qui pourtant, durant les élections, se disait le parti des régions. « D’après ce que l’on entend et que l’on lit de plus en plus dans les médias, le gouvernement dessine ses plans sans consultation. Au mieux, il prend le pouls d’organisations situées dans les grands centres qui à leur tour, ne se donnent pas la peine d’aller valider leurs positions dans les régions. À ma connaissance, nous ne sommes pas des colonisés, nous avons voix au chapitre », souligne le président.

« Je trouve aberrant, poursuit M. Loranger, que nos élus provinciaux oublient que les CLD, les conférences régionales et les Carrefours jeunesse emploi, pour ne nommer qu’eux, ont tous un conseil d’administration, qui est composé de personnes élues (qui proviennent, souvent, du milieu des affaires) et que ces bénévoles sont imputables, tout autant que les élus des villes et MRC, contrairement à ce que laisse entendre le ministre Moreau, concernant la restructuration des CLD. Les élus ont le devoir de consulter tout le monde, y compris ceux dans les régions. »

La CCIRN demande donc aux élus des régions, particulièrement ceux de l’Abitibi-Témiscamingue, de se lever et de défendre leurs régions face aux coupures et restructurations à venir pour tout centraliser à Québec. « La population de l’Abitibi-Témiscamingue a choisi des élus pour les représenter et les défendre, pas pour qu’ils laissent passer le train et vider notre région de ses acquis sur le développement économique et ses structures de concertation. Ils doivent cesser de se taire avant qu’il ne soit trop tard », termine Jean-Claude Loranger.

-30-

Source

Christian Matte
Coordonnateur des communications et activités
Chambre de commerce et d’industrie de Rouyn-Noranda
Tél. : 819 797-2000, poste 229
christian.matte@ccirn.qc.ca

Info et entrevues

Jean-Claude Loranger
Président
Chambre de commerce et d’industrie de Rouyn-Noranda
Tél. : 819 762-0966, # 7241100

Merci à nos partenaires piliers