Nos communiqués

12 juin 2013

Préparation du terrain au développement Senator : une belle initiative

C’est avec satisfaction que la Chambre de commerce et d’industrie de Rouyn-Noranda accueille l’annonce du début des travaux pour préparer le développement Senator, à commencer par la reconfiguration de l’intersection du boulevard Rideau et du chemin Senator.

> Détail

6 juin 2013

Domaine de la construction : la CCIRN forme un comité régional

Lors de son passage devant les gens d’affaires de Rouyn-Noranda, la présidente directrice-générale de la Commission de la construction du Québec, Diane Lemieux, a invité la Chambre de commerce et d’industrie de Rouyn-Noranda à former un comité pour parler des particularités de l’Abitibi-Témiscamingue et pour formuler des recommandations.

> Détail

5 juin 2013

4e Journée sur la gestion des ressources humaines de Rouyn-Noranda : « Le Savoir-être en entreprise : plus qu’un simple atout! »

C’est sous le thème du savoir-être qu’aura lieu, le 5 septembre prochain au Centre de congrès, la quatrième Journée sur la gestion des ressources humaines de Rouyn-Noranda.

> Détail

31 décembre 1969

Frais abusifs des services de livraison: la CCIRN demande à Québec de plafonner les frais exigés et aux clients de mettre l’épaule à la roue

« La situation est exceptionnelle et demande des mesures exceptionnelles, il en va de la survie de nos entreprises! », affirme le président de la CCIRN, David Lecours.

Avec la crise sanitaire et les mesures exigées, de nombreux restaurateurs de la région se voient dans l’obligation de faire affaire avec les nouvelles plateformes de livraison. Les entreprises souhaitant continuer à opérer n’ont eu que très peu de temps pour s’adapter et la majorité d’entre elles n’ont pas les ressources financières ou humaines pour mettre en place rapidement leur propre système de livraison. Devant ce constat, la CCIRN souhaite dénoncer les frais exorbitants, oscillant entre 20 et 30%, exigés par ces services. Avec de tels frais, la rentabilité devient impossible à atteindre pour nos restaurateurs qui sont déjà dans une position fragile.  

> Détail

31 décembre 1969

Frais abusifs des services de livraison: la CCIRN demande à Québec de plafonner les frais exigés et aux clients de mettre l’épaule à la roue

Devant la situation actuelle, de nombreux restaurateurs de la région se voient dans l’obligation de faire affaire avec les nouvelles plateformes de livraison. Les entreprises souhaitant continuer à opérer n’ont eu que très peu de temps pour s’adapter et la majorité d’entre elles n’ont pas les ressources financières ou humaines pour mettre en place rapidement leur propre système de livraison. Devant ce constat, la CCIRN souhaite dénoncer les frais exorbitants, oscillant entre 20 et 30%, exigés par ces services. Avec de tels frais, la rentabilité devient impossible à atteindre pour nos restaurateurs qui sont déjà dans une position fragile.  

> Détail

31 décembre 1969

Frais abusifs des services de livraison: la CCIRN demande à Québec de plafonner les frais exigés et aux clients de mettre l’épaule à la roue

« La situation est exceptionnelle et demande des mesures exceptionnelles, il en va de la survie de nos entreprises! », affirme le président de la CCIRN, David Lecours.

Devant la situation actuelle, de nombreux restaurateurs de la région se voient dans l’obligation de faire affaire avec les nouvelles plateformes de livraison. Les entreprises souhaitant continuer à opérer n’ont eu que très peu de temps pour s’adapter et la majorité d’entre elles n’ont pas les ressources financières ou humaines pour mettre en place rapidement leur propre système de livraison. Devant ce constat, la CCIRN souhaite dénoncer les frais exorbitants, oscillant entre 20 et 30%, exigés par ces services. Avec de tels frais, la rentabilité devient impossible à atteindre pour nos restaurateurs qui sont déjà dans une position fragile.  

> Détail

31 décembre 1969

Dépôt du 2e rapport de la Santé publique sur l’étude de biosurveillance: des efforts qui ne sont pas pleinement reconnus

La CCIRN fait savoir par l’entremise de son président, M. David Lecours, qu’elle regrette que les efforts de Fonderie Horne visant à réduire ses émissions d’arsenic n’aient pas été pleinement reconnus à l’intérieur de ce document.

> Détail

31 décembre 1969

Des changements à la Fédération des Chambres de commerce du Québec, la CCIRN salue le travail de Françoise Bertrand

La Chambre de commerce et d’industrie de Rouyn-Noranda (CCIRN) reconnaît le travail de Françoise Bertrand qui vient d’annoncer sa retraite à titre de présidente-directrice générale de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). Forte de ses 13 ans à la tête de l’organisme, Françoise a su œuvrer avec succès pour soutenir les entreprises à l’échelle de la province. « Mme Bertrand a grandement contribué à mieux faire connaître la FCCQ qui œuvre au bénéfice des entreprises du Québec depuis plus de 100 ans », indique M. Jean-Claude Loranger, président de la CCIRN.

> Détail

Merci à nos partenaires financiers

Fiers de contribuer à la prospérité des entreprises et de la MRC Rouyn-Noranda