Nos communiqués

11
déc.

Desjardins et la FCCQ concluent dans les trois régions du nord la tournée virtuelle En Mouvement pour la relance socioéconomique du Québec

Rouyn-Noranda, le 11 déc. 2020 - Quelque 300 entrepreneurs et gens d’affaires de l’Abitibi-Témiscamingue, du Nord-du-Québec et la de Côte-Nord ont participé ce midi au dixième et dernier arrêt de la tournée virtuelle En Mouvement pour la relance socioéconomique du Québec, organisée conjointement par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et le Mouvement Desjardins, en collaboration avec la Chambre de commerce de Sept-Îles, la Chambre de commerce et d’industrie de Rouyn-Noranda et la Chambre de commerce de Chibougamau-Chapais.

« Nous en sommes à notre dixième et dernier arrêt de la tournée En Mouvement pour la relance socioéconomique du Québec et nous finissons cette tournée sur une note d’espoir, de souligner Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins. En effet, pour autant que la pandémie demeure sous contrôle, les trois régions du nord du Québec devraient afficher en 2021 un rebond de leur PIB nominal égal ou légèrement supérieur à celui de l’ensemble du Québec. Ces prévisions sont d’autant plus solides avec l’annonce récente du Plan nordique par le gouvernement du Québec. Toujours en 2021, nos économistes prévoient que le taux de chômage de l’Abitibi-Témiscamingue et le taux combiné de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec seront respectivement de 4,5 % et de 6,0 %, comparativement à 6,7 % pour l’ensemble du Québec. Ce sont là des indicateurs forts pour la relance post-COVID puisque ces régions ressources génèrent de l’activité économique dans tout le Québec. »

« La tournée En Mouvement pour la relance socioéconomique du Québec est une occasion unique pour la FCCQ et le Mouvement Desjardins d’aller à la rencontre des entrepreneurs, de prendre le pouls du milieu économique et de bien comprendre leur réalité. Pour les régions de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec, on constate que la baisse des ventes, le report ou l’annulation d’évènements importants et la diminution des opérations sont les principaux impacts identifiés par les entrepreneurs. On note également que malgré la crise, les difficultés de main-d’œuvre représentent encore un enjeu important pour les entreprises de ces régions », a souligné Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

 Des données pour mieux comprendre les défis de la relance socioéconomique

Le webinaire a notamment été l’occasion de présenter les perspectives économiques pour l’Abitibi-Témiscamingue, le Nord-du-Québec et la Côte-Nord, telles que déterminées par les économistes du Mouvement Desjardins.

Entre février et novembre 2020, une perte de 3,7 % des emplois a été enregistrée dans l’Abitibi-Témiscamingue,comparativement à une perte de 2,2 % pour l’ensemble du Québec. En 2020, on prévoit un repli de 3,0 % du PIB nominal pour cette région. Si le virus y demeure sous contrôle, on s’attend en 2021 à un rebond de 4,5 % du PIB nominal. Toujours en 2021, le taux de chômage devrait se situer à 4,5 % en Abitibi-Témiscamingue, comparativement à 6,7 % pour l’ensemble du Québec.

Pour la Côte-Nord, une perte de 6,4 % des emplois (incluant le Nord-du-Québec) a été enregistrée entre février et novembre 2020, comparativement à une perte de 2,2 % pour l’ensemble du Québec. En 2020, on prévoit un repli de 2,7 % du PIB nominal pour la Côte-Nord. Si le virus y demeure sous contrôle, on s’attend en 2021 à un rebond de 6,5 % du PIB nominal. Toujours en 2021, le taux de chômage combiné de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec devrait se situer à 6,0 %, comparativement à 6,7 % pour l’ensemble du Québec.

Dans le Nord-du-Québec, une perte de 6,4 % des emplois (incluant la Côte-Nord) a été enregistrée entre février et novembre 2020, comparativement à une perte de 2,2 % pour l’ensemble du Québec. En 2020, on prévoit un repli de 2,3 % du PIB nominal pour le Nord-du-Québec. Si le virus y demeure sous contrôle dans cette région, on s’attend en 2021 à un rebond de 7,0 % du PIB nominal. Toujours en 2021, le taux de chômage combiné de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec devrait se situer à 6,0 %, comparativement à 6,7 % pour l’ensemble du Québec.

De son côté, l’Observatoire FCCQ a rendu publics les résultats d’un récent sondage sur les impacts économiques de la crise de la COVID-19 réalisé auprès des entreprises et organisations de Montréal. Il en ressort notamment que :

65 % des entreprises sondées évaluent que la pandémie a eu un impact négatif sur leur organisation;

- La baisse des ventes, le report ou l’annulation d’évènements importants et la diminution des opérations sont  les principaux impacts résultant de la COVID-19 selon 39 % des répondants;

39 % ont identifié l’augmentation des coûts d’opération comme le principal défi actuellement pour la relance de l’économie;

- Le télétravail est moins populaire que dans la majorité des régions du Québec, avec 51 % des entreprises qui offrent cette possibilité à leurs employés (à temps plein ou à temps partiel).

-30-

Source

À propos de la tournée En Mouvement pour la relance socioéconomique

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et le Mouvement Desjardins s’associent pour réaliser la tournée En Mouvement pour la relance socioéconomique. Au cours de l’automne, des rendez-vous virtuels rassembleront près de 130 chambres de commerce de partout au Québec dans l’objectif d’échanger avec les acteurs du terrain sur les réalités régionales dans un contexte de reprise économique. Des points de vue économiques régionaux permettront d’appuyer les discussions sur des données et perspectives récentes pour chaque milieu visité. Pour plus d’information, suivez les pages Facebook de Desjardins et de la FCCQ ou visitez le www.fccq.ca.

À propos de la FCCQ

Grâce à son vaste réseau de 130 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 50 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l'économie et sur l'ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d'affaires et d'entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu'ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d'affaires innovant et concurrentiel.

À propos du Mouvement Desjardins

Le Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif au Canada et le sixième au monde, avec un actif de 359,9 milliards de dollars. Il figure parmi les 100 meilleurs employeurs au Canada selon le palmarès établi par Mediacorp. Pour répondre aux besoins diversifiés de ses membres et de ses clients, particuliers comme entreprises, sa gamme complète de produits et de services est offerte par son vaste réseau de points de service, ses plateformes virtuelles et ses filiales présentes à l’échelle canadienne. Figurant parmi les institutions bancaires les plus solides au monde selon le magazine The Banker, Desjardins affiche des ratios de capital et des cotes de crédit parmi les meilleurs de l’industrie.

Info et entrevues

 

Renseignements (à l’intention des journalistes uniquement) :

Relations publiques de la FCCQ

Félix Rhéaume, directeur principal, communications et relations externes

514 912-2639

 

Relations publiques du Mouvement Desjardins

Richard Lacasse

418 835-8444 ou 1 866 835-8444, poste 5563163

media@desjardins.com

 

Merci à nos partenaires financiers

Fiers de contribuer à la prospérité des entreprises et de la MRC Rouyn-Noranda