Nos communiqués

21
oct.

Dépôt du 2e rapport de la Santé publique sur l’étude de biosurveillance: des efforts qui ne sont pas pleinement reconnus

Rouyn-Noranda, le 21 oct. 2020 -

En 2019, la Direction de la santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue menait une étude de biosurveillance visant à mesurer l’imprégnation à l’arsenic de la population du quartier Notre-Dame de Rouyn-Noranda. Aujourd’hui, Santé publique a déposé son deuxième rapport d’étude sur ce sujet. Les recommandations qui en découlent auront des impacts majeurs sur Fonderie Horne. La Chambre de commerce et d’industrie de RouynNoranda (CCIRN) fait savoir par l’entremise de son président, M. David Lecours, qu’elle regrette que les efforts de Fonderie Horne visant à réduire ses émissions d’arsenic n’aient pas été pleinement reconnus à l’intérieur de ce document.

« La Chambre est bien sûr préoccupée par la question de l’arsenic et nos membres y sont sensibles, surtout en raison des impacts possibles sur la santé de la population », affirme M. Lecours. La Chambre réitère toutefois son soutien aux efforts consentis par l’entreprise pour réduire ses émissions d’arsenic. « Fonderie Horne est un bon citoyen corporatif et son importance pour l’économie de Rouyn-Noranda n’est un secret pour personne. Les retombées qu’elle engendre dans l’ensemble de notre communauté sont très importantes », indique M. Lecours.

La CCIRN reconnaît l’importance de trouver des solutions permettant de garantir la santé de la population de Rouyn-Noranda tout en assurant la santé économique de la communauté. «Lors du dépôt du premier rapport, la direction de la Santé publique de l'Abitibi-Témiscamingue réclamait des actions immédiates pour réduire les émissions d'arsenic de la Fonderie Horne», rappelle le Président de la CCIRN. «Dès lors, la Fonderie Horne a rapidement fait des investissements majeurs visant la réduction des émissions d’arsenic afin de répondre aux exigences du ministère de l’Environnement dans le plan d’action déposé par la compagnie», souligne M. Lecours

« Nous espérons que les actions proposées dans le présent rapport pour réduire les émissions d’arsenic seront appliquées de façon constructive afin de ne pas nuire à l’avenir de Fonderie Horne tout en garantissant la santé de la population de Rouyn-Noranda », indique M. Lecours. La Chambre se rend donc disponible pour explorer les avenues permettant de minimiser au maximum les impacts des recommandations issues du rapport de la Direction de la santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue. « Nous souhaitons au bout du compte une mise en œuvre sécuritaire d’un plan d’action porteur d’avenir », conclut M. Lecours.

À propos de la CCIRN

La CCIRN est un regroupement volontaire de gens d’affaires, de commerçants et de personnes qui partagent sa mission et sa vision. Elle est financée par ses cotisations, ses commanditaires et les revenus de ses activités. La Chambre compte plus de 1100 membres issus de tous les secteurs d’activités de la région. Notre organisme est affilié à la Chambre de commerce du Québec. Pour plus d’information, visitez le www.ccirn.qc.ca.

-30-

Source

Valérie Morin

Directrice générale

819-797-2000 poste 240

Info et entrevues

David Lecours

Président

819-797-5222

Merci à nos partenaires financiers

Fiers de contribuer à la prospérité des entreprises et de la MRC Rouyn-Noranda