Nos communiqués

13
mai

Crise de la COVID-19 et relance économique, un sondage qui parle

Rouyn-Noranda, le 13 mai 2020 -

La Chambre de commerce et d’industrie de Rouyn-Noranda (CCIRN) a réalisé un sondage s’adressant aux entreprises du territoire. « L’objectif était de recueillir des informations permettant de cibler leurs enjeux, préoccupations et besoins dans le cadre de la crise du COVID-19 et de la relance économique qui s’en suivra », indique le président de l’organisme, Me David Lecours.

« Peu importe que les entreprises soient membres ou non de notre organisation, nous voulions entendre ce que les gens de la communauté d’affaires avaient à dire à propos des défis qui nous attendent. Les commentaires recueillis aideront notre comité d’appui à la relance économique à définir un plan d’action concret », mentionne Me Lecours. À ce jour, au-delà de 240 entrepreneurs ou gestionnaires ont répondu aux questions de la Chambre.

L’une des préoccupations majeures touche la problématique de la main-d’œuvre. « Le manque de main-d’œuvre était déjà important avant le début de la crise et celle-ci l’a exacerbé. L’utilisation accrue du télétravail et ses limites, l’impossibilité de rentrer travailler à cause de la fermeture des frontières, la nécessité de s’adapter aux nouvelles normes de sécurité et les efforts déployés pour convaincre certaines personnes de rentrer au travail figurent parmi les problèmes sur lesquels il a fallu mettre rapidement des efforts », évoque Me Lecours pour illustrer une partie des éléments soulevés dans le cadre du sondage.

Alors qu’on prépare la réouverture des entreprises, plusieurs employeurs font part de leurs difficultés à inciter leurs employés touchant la Prestation canadienne d’urgence (PCU) à retourner au travail. Le gouvernement doit annoncer prochainement si ce programme sera prolongé. C’est l’occasion d’inclure de nouveaux critères visant à encourager l’activité en rendant les gains de travail plus intéressant.

« La PCU et la PCU visant les étudiants ont été mises en place pour répondre à un besoin urgent dans un contexte de crise. Maintenant que nous nous dirigeons vers une relance en région, il faudra s’assurer que les mesures de soutien ne viennent pas nuire aux efforts de reprises économiques. Cette situation contreproductive doit être adressée au plus vite », croit Me Lecours.

L’immigration fait partie des solutions envisagées à l’origine pour contrer le manque de personnel, mais le recrutement de nouveaux travailleurs étrangers pose des défis importants actuellement et n’est pas une solution à court terme. Il faut donc penser à d’autres alternatives et la CCIRN multiplie les efforts pour y arriver. « Nous tendons la perche aux décideurs fédéraux et provinciaux pour aider nos entrepreneurs à se sortir la tête de l’eau », ajoute Me Lecours, qui tient à souligner le formidable travail réalisé à ce jour par les responsables des ressources humaines de toutes les organisations. « C’est un travail qui n’est pas évident et qui comporte de grands défis présentement », conclut-il.

La CCIRN est un regroupement volontaire de gens d’affaires, de commerçants et de personnes qui partagent sa mission et sa vision. Elle est financée par ses cotisations, ses commanditaires et les revenus de ses activités. La Chambre compte plus de 1100 membres issus de tous les secteurs d’activités de la région. Notre organisme est affilié à la Chambre de commerce du Québec. Pour plus d’information, visitez le www.ccirn.qc.ca.

-30-

Source

Lili Germain

Coordonnatrice aux communications

819 797-2000, poste 229

Info et entrevues

David Lecours

Président

819 797-5222

Merci à nos partenaires financiers

Fiers de contribuer à la prospérité des entreprises et de la MRC Rouyn-Noranda