Nos communiqués

11
mars

Le budget provincial 2020-2021, un accueil favorable

Rouyn-Noranda, le 11 mars 2020 -

La Chambre de commerce et d’industrie de Rouyn-Noranda (CCIRN) accueille favorablement le budget présenté hier par le ministre des Finances du Québec, d’autant plus qu’il se veut équilibré et qu’il mise sur la prospérité des régions, indique le président de la CCIRN, Me David Lecours. « L’accompagnement des entreprises implantées dans les régions et l’appui à leur croissance ainsi que la vitalisation des milieux sont des éléments qui sont positifs à nos yeux », souligne ce dernier.

La CCIRN salue les mesures fiscales qui ont été annoncées, dont le crédit d’impôt à l’investissement et à l’innovation (C3i), qui est bonifié de 15 % pour l’Abitibi-Témiscamingue. « Nous nous réjouissons également de l’annonce d’un investissement de 97,5 millions de dollars pour permettre aux MRC de mieux aider les entreprises de leur territoire. Cela appuiera l’innovation dans nos entreprises », estime Me Lecours.

Les investissements dans le réseau des universités du Québec, qui recevra 15 millions de dollars d’ici 5 ans pour créer des unités de recherche scientifique dans les régions, figurent aussi au palmarès des bons coups que la CCIRN met de l’avant. « Par contre, nous sommes étonnés qu’un enjeu majeur comme celui de la pénurie de main-d’œuvre ne fasse pas l’objet de mesures plus importantes », se surprend le président de l’organisme. « Bien que le budget 2020-2021 prévoit des investissements massifs en francisation des immigrants, nous aurions souhaité davantage de fonds pour le recrutement des travailleurs étrangers et la formation ainsi qu’un assouplissement des taxes sur la masse salariale pour appuyer les employeurs dans leurs démarches de recrutement et de rétention des talents qu’ils souhaiteraient embaucher », mentionne Me Lecours.

Le manque de place en garderie est un enjeu majeur pour les entreprises de Rouyn-Noranda et entraîne des impacts importants sur leur productivité. La CCIRN aurait souhaité un plan d’action avec des mesures particulières pour remédier à la crise actuelle, considérant que seulement 36 places sont prévues à Rouyn-Noranda tandis que 600 enfants sont déjà sur la liste d’attente. « Dans un contexte de surplus, nous demandons au gouvernement d’ouvrir rapidement plus de places en garderie pour mettre fin à la loterie des places et d’intervenir en faveur de la valorisation de la profession », commente le président de la CCIRN.

La CCIRN déplore finalement le fait que pour une deuxième année consécutive, le budget ne prévoit pas d’argent pour de nouveaux logements sociaux, mais plutôt pour compléter des projets déjà annoncés. « Il est clair que dans un contexte de rareté de logements, il y a des impacts réels sur l’attractivité de la main-d’œuvre », conclut Me Lecours.

La CCIRN est un regroupement volontaire de gens d’affaires, de commerçants et de personnes qui partagent sa mission et sa vision. Elle est financée par ses cotisations, ses commanditaires et les revenus de ses activités. La Chambre compte plus de 1100 membres issus de tous les secteurs d’activités de la région. Notre organisme est affilié à la Chambre de commerce du Québec. Pour plus d’information, visitez le www.ccirn.qc.ca.

-30-

Source
Lili Germain
Coordonnatrice aux communications
819 797-2000, poste 229
Info et entrevues
David Lecours
Président
819 797-5222

Merci à nos partenaires financiers

Fiers de contribuer à la prospérité des entreprises et de la MRC Rouyn-Noranda