Mot du président

Concours Extra 2019

Je vous invite à vous inscrire dès maintenant à notre activité du 18 octobre, activité au cours de laquelle nous rendrons publics les noms des entreprises finalistes dans le cadre du Concours Extra 2019. C’est une activité à ne pas manquer. Je vous rappelle que ce concours prendra fin en novembre prochain. Alors, les noms des entreprises gagnantes seront révélés au cours de notre gala annuel. Je vous invite donc à participer au Vote du public, qui permet de récompenser une entreprise nommée. Surveillez la page Web du concours. Nous y mettrons en ligne sous peu les noms des entreprises qui feront partie de cette catégorie. Vous pourrez ainsi exprimer votre choix.

Postes à pourvoir au conseil d’administration

Si votre entreprise est membre de la Chambre et que vous êtes délégué officiel depuis au moins un an et que vous désirez vous impliquer au sein de notre conseil d’administration pour le terme 2020-2021, je vous invite à compléter le bulletin de mise en candidature ci-joint avant le 16 novembre 2019. Vous pouvez également vous rendre sur notre site Internet, section Publications (Autres publications)!

Plan d’action pour la main-d’oeuvre

Le plan d’action pour la main-d’œuvre annoncé en septembre par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, propose plusieurs mesures attendues par les employeurs pour relever les défis de main-d’œuvre. Compte tenu de la pression grandissante liée à la rareté de main-d’œuvre, les travailleurs doivent acquérir de nouvelles compétences favorisant une plus grande productivité. Les initiatives proposées vont dans la bonne direction.

Alors qu’il y a de plus en plus d’investissements en technologie, la Chambre et sa fédération provinciale croient qu’il faut donner une formation adéquate aux travailleurs et offrir des compétences qualifiantes et transférables. Nous soulignons donc la volonté du gouvernement de stimuler le retour ou le maintien en emploi des travailleurs expérimentés par l’investissement de 7 millions de dollars sur cinq ans pour la mise en place d’un nouveau programme de subvention salariale, élargi aux emplois à temps partiel. La combinaison des mesures d’accommodement destinées aux entreprises et des allégements fiscaux pour les travailleurs expérimentés devrait favoriser leur embauche et leur rétention.

Ensemble, nous revendiquons l’importance de mettre en place un comité spécial devant analyser et proposer des mesures additionnelles, notamment pour changer les perceptions et les attitudes négatives à l’égard des travailleurs expérimentés. Mais la réponse à la rareté de main-d’œuvre peut comporter de multiples facettes, ne l’oublions pas.

Projet de loi 37

La Chambre s’inquiète de la décision du gouvernement d’obliger dès l’an prochain ses ministères et organismes à regrouper leurs achats. Nous dénonçons cette pratique qui risque d’affaiblir encore davantage le tissu socioéconomique des régions du Québec et les entreprises locales. Déjà, le gouvernement ne paie pas de taxes foncières sur ses édifices. Si, en plus, les ministères achètent à l’extérieur, on peut se demander s’il y a une réelle volonté gouvernementale de contribuer à notre vitalité économique. Nous demandons à notre Députée, Mme Lessard-Therrien, de dénoncer le projet de loi 37 et au Ministre régional, M. Dufour, de demander une révision de ce projet de loi.

 

Merci à nos partenaires financiers

Fiers de contribuer à la prospérité des entreprises et de la MRC Rouyn-Noranda